fondation d'entreprise

Tout accomplissement commence par la décision d’essayer

LE PRIX DE LA FONDATION 2012

LE PRIX DE LA Fondation ManpowerGroup RÉCOMPENSE UN OUVRAGE QUI OFFRE UNE RÉFLEXION OU UN REGARD ORIGINAL SUR LES MUTATIONS DU TRAVAIL, DE L'EMPLOI ET DE LA SOCIÉTÉ.

LE 21 NOVEMBRE 2012, FRANÇOISE GRI, PRÉSIDENTE DE LA FONDATION MANPOWERGROUP ET BERNARD RAMANANTSOA, DIRECTEUR GÉNÉRAL HEC PARIS, ONT REMIS LE PRIX 2012 DE LA FONDATION MANPOWERGROUP / HEC PARIS.

Les Lauréats
À l'occasion de sa 17ème édition, le Prix 2012 de la Fondation ManpowerGroup a spécialement récompensé 2 ouvrages offrant une réflexion sur les mutations du travail, de l'emploi et de la société.


Les employés d'abord, les clients ensuite

Comment renverser les règles du management

Vineet Nayar 231 pages, Diateino

Vineet Nayar est PDG de HCL Technologies Ltd, l'une des multinationales indiennes de service qui connaît la croissance la plus rapide et la plus forte. HCLT est reconnue dans le monde entier pour ses pratiques de management innovatrices qui font école. En mars 2011, Vineet Nayar a reçu la récompense de leader in the 'digital age award' au CEBIT, la plus grande manifestation de l'industrie high tech en Europe pour sa vision du management d'une entreprise 2.0. Son ouvrage est salué par les meilleurs spécialistes.

Renverser les règles conventionnelles du management en mettant la direction au service des employés les plus proches des clients, telle est la stratégie du changement qui conduit au succès.

La valeur ajoutée d'une entreprise vient de l'interaction des employés avec leurs clients. Des employés motivés, engagés et passionnés, et un management responsable sont les clefs de succès d'une pyramide inversée. A partir de ce constat simple, en particulier pour une entreprise de service à valeur ajoutée, découle la formalisation sur le terrain de concepts et d'outils de management nouveaux. Des actions à petite dose, et surtout peu complexes renforcent la confiance. Pragmatique et opérationnel.

Refonder l'entreprise

Blanche segrestin et armand hatchuel 120 pages, Seuil

Blanche Segrestin est professeur à Mines Paris Tech, Armand Hatchuel est professeur à Mines Paris Tech, directeur adjoint du Centre de Gestion Scientifique et membre de l'Académie des Technologies.

Cet ouvrage de la collection "la république des idées" propose une analyse historique intéressante. A la fin du XIXe siècle, les développements de la science ont changé profondément la structure des entreprises : création du contrat de travail, du contrat de louage d'ouvrage ou de service, avec une relation nouvelle de subordination, l'invention d'une science administrative, l'apparition d'un chef d'entreprise distinct des actionnaires. La crise économique a ramené l'actionnaire au devant de la scène. Le profit des actionnaires est devenu la raison d'être de l'entreprise. Cette doctrine a déstabilisé la mission des dirigeants, atrophié les règles de gestion, sacrifié l'intérêt des salariés en cédant le contrôle aux actionnaires. Ce livre propose une nouvelle conception de l'entreprise visant à reconstituer une communauté d'innovation, à jeter les bases d'un "contrat d'entreprise" orienté vers une pluralité de buts, la création de richesse, le progrès social, la préservation de l'environnement. Il est urgent de réinventer l'entreprise pour qu'elle redevienne ce qu'elle n'aurait jamais dû cesser d'être, une dynamique de solidarité et de création collective : de nouvelles règles de gouvernance délicates à mettre en pratique.