fondation d'entreprise

"Tout accomplissement commence par la décision d’essayer"

LE PRIX DE LA FONDATION 2010

Le lauréat du Prix 2010 "L'esprit de Philadelphie" d'Alain Supiot
Lundi 22 novembre 2010, près de 150 clients étaient présents à la 15ème édition du Prix de la Fondation ManpowerGroupw. Françoise Gri, Présidente de la Fondation Manpower et Bernard Ramanantsoa, Directeur Général du Groupe HEC et co-invitant, ont ainsi distingué Alain Supiot pour son ouvrage "L'esprit de Philadelphie", paru au Seuil.

À l'heure où le processus de globalisation privilégie la libre circulation des capitaux et des marchandises et la concurrence sans entrave par rapport à la justice sociale, l'ouvrage d'Alain Supiot questionne l'héritage laissé par la "déclaration concernant les buts et les objectifs de l'organisation internationale du travail" et signée à Philadelphie le 10 mai 1944. Préalable aux accords de Bretton Woods, à la création de l'organisation des Nations Unies et à l'adoption en 1948 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, ce texte pionnier était la première déclaration internationale des droits à vocation universelle.

L'événement fut suivi d'un débat animé par Stéphane Soumier, journaliste à BFM Business, autour du thème : "La justice sociale et le marché total. Revenir aux principes fondamentaux de la déclaration de Philadelphie ?" Ont débattu autour de la table :

  • > Alain Supiot, agrégé en droit et lauréat du Prix 2010
  • > Jean-Claude Javillier, Professeur Agrégé des Facultés de Droit et ancien Directeur du Département des normes internationales du travail au Bureau International du Travail
  • > Jean-François Retournard, Directeur des activités pour les employeurs au Bureau International du Travail
  • > Philippe Vivien, Executive Vice Président Ressources Humaines d'AREVA et Président de l'AGIRC

L'Esprit de Philadelphie

La justice sociale face au marché total

Alain Supiot 192 pages, seuil

Lundi 22 novembre 2010, près de 150 clients étaient présents à la 15ème édition du Prix de la Fondation ManpowerGroupw. Françoise Gri, Présidente de la Fondation Manpower et Bernard Ramanantsoa, Directeur Général du Groupe HEC et co-invitant, ont ainsi distingué Alain Supiot pour son ouvrage 'L'esprit de Philadelphie', paru au Seuil.

À l'heure où le processus de globalisation privilégie la libre circulation des capitaux et des marchandises et la concurrence sans entrave par rapport à la justice sociale, l'ouvrage d'Alain Supiot questionne l'héritage laissé par la 'déclaration concernant les buts et les objectifs de l'organisation internationale du travail' et signée à Philadelphie le 10 mai 1944. Préalable aux accords de Bretton Woods, à la création de l'organisation des Nations Unies et à l'adoption en 1948 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, ce texte pionnier était la première déclaration internationale des droits à vocation universelle.